Difference between revisions of "Cantique du matin (Frères moraves) (Anonymous)"

From ChoralWiki
Jump to navigation Jump to search
(New work page created)
 
Line 21: Line 21:
  
 
==Original text and translations==
 
==Original text and translations==
{{NoText}}
+
{{Text|French|
 +
Le jour naissant rougit les monts ;
 +
bannis des airs, les noirs démons
 +
ont cessé leurs rondes.
 +
 
 +
Tous les oiseaux de leur soleil
 +
s’en vont chantant le beau réveil
 +
aux forêts profondes.
 +
 
 +
Seigneur les cieux, les mers, les bois,
 +
le monde entier prend une voix
 +
pour te rendre hommage.
 +
 
 +
Et l’homme, esprit et cœur de feu
 +
doit plus que tout bénir le Dieu
 +
dont il est l’image.
 +
 
 +
Oui, sois béni, toi dont l’amour,
 +
Dieu juste et bon nous fit ce jour
 +
qui revient éclore.
 +
 
 +
Et fais, Seigneur, que bien longtemps
 +
on puisse voir nos cœurs contents
 +
te bénir encore.
 +
}}
  
 
[[Category:Sheet music]]
 
[[Category:Sheet music]]
 
[[Category:Renaissance music]]
 
[[Category:Renaissance music]]

Revision as of 15:54, 27 November 2014

Music files

L E G E N D Disclaimer How to download
ICON SOURCE
File details.gif File details
Question.gif Help
CPDL #33498:  Icon_pdf.gif Icon_snd.gif Encore 
Editor: José Ignacio Pérez Purroy (submitted 2014-11-27).   Score information: A4, 1 page, 77 kB   Copyright: CPDL
Edition notes: Edición: Recueil des morceaux de musique antique.- Paris, ca. 1843. Vol. II, pag. 235 [Bibl. Nac. de España]

General Information

Title: Cantique du matin (Frères moraves)
Composer: Anonymous
Lyricist:

Number of voices: 4vv   Voicing: SATB
Genre: SacredMotet

Language: French
Instruments: A cappella

Published:

Description: Edición: Recueil des morceaux de musique antique.- Paris, ca. 1843. Vol. II, pag. 235 [Bibl. Nac. de España]

External websites:

Original text and translations

French.png French text

Le jour naissant rougit les monts ;
bannis des airs, les noirs démons
ont cessé leurs rondes.

Tous les oiseaux de leur soleil
s’en vont chantant le beau réveil
aux forêts profondes.

Seigneur les cieux, les mers, les bois,
le monde entier prend une voix
pour te rendre hommage.

Et l’homme, esprit et cœur de feu
doit plus que tout bénir le Dieu
dont il est l’image.

Oui, sois béni, toi dont l’amour,
Dieu juste et bon nous fit ce jour
qui revient éclore.

Et fais, Seigneur, que bien longtemps
on puisse voir nos cœurs contents
te bénir encore.